Blog

Bonne année 2021 !

Bonne année !

En ces temps un peu troublés, je vous souhaite une très belle année 2021, en espérant qu’elle vous apporte joie et prospérité, et qu’elle nous permette de retrouver un mode de vie aussi normal que possible.

2020 est maintenant derrière nous, et son bilan m’apparaît bien paradoxal.

Un bilan fait à la fois de confinements, de déplacements limités, d’annulations sur toute la partie événementielle de mon activité, de nouvelles contraintes sanitaires qui compliquent parfois mon métier comme les votres.
Mais aussi de clients plus disponibles pour travailler à leur communication, de beaux projets comme celui que j’ai mené pour la Fédération des Usagers de la Bicyclette, et la montée en puissance d’un partenariat avec un prestataire de visites virtuelles.

Bref, 2020 fut une année atypique, et j’espère, certainement comme vous, que 2021 se terminera sous de meilleurs hospices.

Je suis à votre écoute pour tout projet photographique que vous pourriez avoir, dans les jours, semaines, ou mois à venir.
Contactez-moi sans hésiter pour en discuter. Ou tout simplement pour partager un café ! 😉

 

En vadrouille…

La semaine prochaine je serai au Havre ; l’occasion d’aller flâner un peu sur le nouveau « port Vauban » pour y admirer les bateaux de la 11ème « Route du Café / Transat Jacques Vabre ».

Comme lors de la précédente édition, j’aurai l’occasion de rapporter des photos de ces magnifiques machines, dont vous pouvez retrouver quelques exemples dans mon portfolio d’images personnelles

2,8 ou 4 ?

C’est le Graal de tout photographe, professionnel ou amateur ; des objectifs lumineux, « qui ouvrent », comme on dit dans notre jargon.
Car un objectif lumineux offre la possibilité de photographier lorsque la lumière est faible, ou bien lorsqu’on a besoin d’utiliser des vitesses d’obturation élevées. Indirectement, un objectif dont le diaphragme permet une grande ouverture, offrira un flou d’arrière plan plus joli sur des portraits ou des photos d’objets rapprochés.
Pour un professionnel il paraissait impensable, il y a seulement quelques années, de ne pas avoir dans sa besace des objectifs qui n’ouvrent pas au moins à f2,8. Des objectifs lourds et chers, car ils sont équipés de lentilles de grand diamètre.  > Lire la suite